Certifications

Tous les opérateurs actifs en Belgique dans la chaîne alimentaire doivent être enregistrés auprès de l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire. Celle-ci exige, pour pouvoir entreprendre une activité comme la nôtre, d’obtenir en plus un agrément. L’agrément de Milioni porte la référence B1022. Cette référence est renseignée sur tous nos emballages et se trouve plus précisément sur l’étiquette qui reprend les ingrédients ainsi que les valeurs nutritionnelles. « BE » signifie « Belgique » (un producteur français aura la référence « FR ») et « CE » signifie « Communauté européenne ».


Certification « Système autocontrôle »

En plus des contrôles réguliers réalisés par l’AFSCA, nous travaillons avec un système légal d’autocontrôle validé par un organisme indépendant. Même si ce type de procédure n’est pas obligatoire, notre volonté est de maîtriser, de manière optimale, tous les dangers que l’on peut raisonnablement rencontrer dans le cadre de notre activité. Cette initiative constitue un plus pour garantir une qualité irréprochable de nos produits.


Pour compléter la politique de certification stricte que nous nous sommes imposée, nous utilisons un référentiel (IFS Global Markets) élaboré par Internation Featured Standards (composé de représentants de toute la filière alimentaire). Notre but est d’améliorer continuellement notre management de sécurité des aliments. IFS vérifie que les producteurs sont capables de fabriquer des produits sûrs et conformes aux attentes des clients, plus élevées que le minimum légal. Ce type de certification n’est pas obligatoire et constitue un plus pour garantir la qualité irréprochable de nos produits.


Pour qu’un produit soit certifié BIO, il est tout d’abord obligatoire d’obtenir la certification BIO européenne représentée par le logo « Eurofeuille ». Celui-ci doit obligatoirement être apposé sur chaque emballage. Il certifie que le produit concerné est conforme au règlement de l’Union européenne sur l’agriculture biologique. Il prévoit notamment l’interdiction d’utiliser des engrais et des pesticides de synthèse et l’obligation d’utiliser au moins 95% de composants issus d’une agriculture biologique respectant la règlementation. Le logo doit toujours être accompagné du code de l’organisme officiel qui a réalisé les contrôles et qui a accordé la certification BIO. Un produit qui ne renseigne pas ce logo ni le code de l’organisme certificateur n’est probablement pas un produit BIO.

Un produit qui n’est pas certifié par le label européen (logo ci-dessus représentant l’eurofeuille) n’offre pas la garantie de provenir de la filière BIO.


Nos boudins certifiés BIO font l’objet du contrôle régulier et inopiné réalisé par Certisys, organisme indépendant et accrédité. Le contrôle sert à évaluer la conformité des produits par rapport aux réglementations en vigueur. Il s’effectue toujours sur le terrain. Concrètement, il consiste à visiter notre entreprise, à prélever des échantillons de nos ingrédients et de nos produits, à contrôler la provenance de nos matières premières et à vérifier la conformité de notre étiquetage. Un produit dont l’emballage ne renseigne aucun organisme certificateur BIO ne peut pas être identifié ni commercialisé sous l’appellation BIO.

Que risque le consommateur en cas d’absence de certification ? Certains produits mentionnent sur leur étiquette le terme « BIO » sans avoir obtenu de certification. Dans ce cas, le consommateur n’a pas la certitude qu’ils ont été produits dans les conditions réglementées et appliquées par la filière BIO.


Nous respectons le cahier des charges du label français « Agriculture Biologique » (label AB). Ce label certifie notamment que le produit n’est pas composé d’ingrédients ou de produits issus de la chimie de synthèse. Pour pouvoir utiliser le label AB, il faut tout d’abord être titulaire de la certification BIO européenne délivrée par un organisme compétent (et qu’on reconnaît au logo vert « eurofeuille »).