FAQ

LES QUESTIONS QUE VOUS VOUS POSEZ


Que contient le boudin Milioni ?

Notre boudin blanc est fabriqué avec des morceaux de viande (maigre) de porc soigneusement sélectionnés, du lait entier, du pain frais, des oignons et des épices. En fonction de la variété, nous ajoutons les ingrédients spécifiques qui la composent tels que des mandarines, des pommes, des poivrons, etc. Le boudin noir contient en plus du sang de porc qui lui donne son coloris foncé et son goût apprécié des gourmands. Nous utilisons exclusivement des boyaux naturels.

D’où viennent les autres ingrédients ?

Nous analysons en permanence le marché et nous passons commande plusieurs fois par semaine pour obtenir les meilleurs produits. La majorité des ingrédients que nous utilisons sont fabriqués en Belgique excepté les épices qui ne sont pas toutes cultivées dans notre pays. Le pain entier est fabriqué la nuit et nous est livré chaque matin.

D’où provient la viande utilisée pour la fabrication des boudins Milioni ?

Milioni n’utilise que de la viande de porc qui répond aux certifications les plus strictes. 95% proviennent d’éleveurs belges et les 5% restants proviennent des Pays-Bas. Nous sommes livrés quotidiennement et notre équipe contrôle minutieusement chaque marchandise pour s’assurer qu’elle est conforme à toutes les exigences de notre cahier des charges.

Comment savoir si la viande que vous utilisez est saine et issue d’animaux qui ont été traités respectueusement ?

Pour garantir une sécurité absolue de la viande que nous achetons, nous choisissons minutieusement nos fournisseurs sur la base d’un cahier des charges strict. Une traçabilité totale est exigée pour chaque commande. Pour nous assurer du respect de ces règles, nous nous rendons régulièrement chez nos fournisseurs ainsi que dans les fermes d’élevage. Nous réalisons régulièrement des contrôles inopinés et des analyses surprises.

Les boudins Milioni contiennent-ils des allergènes ?

Chaque produit est étiqueté avec précision. Vous trouverez sur tous nos emballages les informations relatives aux calories, aux matières grasses, aux glucides, aux fibres alimentaires, aux protéines ainsi qu’aux allergènes éventuels.

Le boudin Milioni est-il un produit de consommation sain ?

Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la qualité de leur alimentation et nous nous en réjouissons. Nous sommes à leur écoute pour améliorer en permanence nos produits et répondre efficacement à leurs exigences. La réduction des taux de sel et la diminution de la teneur en matières grasses sont par exemple au cœur de nos préoccupations. Nous élaborons nos recettes en tenant compte de tous les impératifs qui permettent de fabriquer des produits délicieux, sains et de qualité irréprochable.

Comment fabrique-t-on du boudin ?

Nous utilisons un procédé de fabrication traditionnelle qui demande de la précision et du savoir-faire. Nous mélangeons la viande de porc avec tous les ingrédients nécessaires puis nous embossons le mélange dans des boyaux naturels de porc, de bœuf ou de mouton. Une fois les boudins cuits et refroidis, ils sont emballés et expédiés immédiatement à nos clients.

Combien de temps se conserve le boudin ?

Selon le conditionnement choisi, nos boudins ont une durée de conservation différente qui est toujours spécifiée sur l’emballage. Une fois l’emballage ouvert, le produit doit être conservé au frigo (entre 0 et 4 C° max.) et il doit être consommé dans les deux jours.

Que faites-vous avec les invendus ?

Nous nous efforçons de limiter au maximum le gaspillage alimentaire. Malgré tout le soin que nous apportons à la confection de nos produits, il arrive qu’il y ait des invendus notamment parce que l’emballage a été endommagé ou en cas de surproduction. Les Restos du Cœur viennent récupérer nos invendus chaque semaine pour confectionner des repas destinés aux personnes démunies.

Avez-vous mis en place une politique de production respectueuse des enjeux sociétaux et environnementaux ?

Grâce à nos circuits logistiques courts et à une production maîtrisée, nous limitons au maximum les déchets. Entre 2014 et 2018, nous avons par exemple réduit nos volumes de déchets de 60%. Une partie est en outre revalorisée par une firme sous-traitante spécialisée dans la biométhanisation.



Epices